1ère réunion de négociation du temps de travail 2017 pour le site de Sochaux

Mercredi matin a eu lieu la 1ère réunion portant sur la « négociation » du temps de travail :

Annonce de 2 semaines de fermeture semaines 31-32 + 14 août avec soit disant la garantie de prise de 3 semaines de congés consécutifs, sans parler de la 4ème semaine …
La prise des 3 semaines consécutives pourra se faire les semaines 31-32-33 du 31 juillet 2017 au 18 Août 2017, ou les semaines 30, 31, 32 (du 24 juillet 2017 au 11 août 2017) mais avec obligation de poser un CP le 14 août… pour nous c’est une incitation de prise de congé en août… et encore une fois un jour imposé aux salariés !
La direction fera rentrer des scolaires pour assurer 3 semaines consécutives de congés aux salariés, cependant pour les salariés ayant des métiers spécifiques tels que Maintenance, Logistique, Metteur au point sous presse etc… il sera impossible pour eux de prendre 3 semaines consécutives !
Concernant la 5ème semaine, elle sera positionnée du 26 décembre 2017 au 2 Janvier 2018.
La journée de solidarité positionnée le 5 juin ou le lundi de Pâques, 17 avril 2017. (Définie lors de la 2ème réunion)
Positionnement d’un JRTT le 26 mai 2017.
La direction nous dit qu’elle nous laisse généreusement la 4ème semaine complète… cependant les semaines tombant sur un compte rond, ce n’est ni plus ni moins que grâce au calendrier 2017 2018…
Suite des « négociations » vendredi 16 décembre…
Nous avons demandé à ce que tous les salariés de Sochaux aient connaissance de leur date de congé avant les congés de décembre pour qu’ils puissent faire leur réservations et/ou s’organiser pour les gardes d’enfants partagées par exemple.
Ce à quoi la direction du site renvoie la balle à la direction centrale, attendant l’accord central… qui elle même renvoie à la direction locale…

Comme toutes les années, la direction fait encore une fois de plus, le choix volontaire de mettre en place un système de congés aussi restrictif que malsain.

Pour la CGT, que la direction veuille réduire le temps de fermeture de son usine Sochalienne c’est son choix, et nous le comprenons dans le sens où les clients ne doivent pas attendre leur véhicule. Mais d’autres solutions sont possibles, par le passé, l’usine n’avait pas fermée, et chacun y avait trouvé son compte avec le libre choix de prendre 4 semaines ou 3 semaines. 

La CGT réaffirme que nos congés nous appartiennent et que ce sont les salariés qui doivent en décider! 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *