autorité J’écris ton Nom

Il y a de bons et de mauvais chasseurs, nous disent les Inconnus.

De la même façon, il y a de bons managers, mais il y en a aussi de mauvais, simples courroies de transmission, petits caporaux sans empathie ni vision, et précisément sélectionnés pour cela.

Et au sommet (au sommet de quoi, si ce n’est parfois de la bêtise) il y a des hommes dits d’Etat, à la diplomatie d’une bombe à fragmentation, s’adonnant volontiers au 49.3 systématique pour assoir leur autorité.

Simone Weil avait trouvé la formule :

« L’obéissance à un homme dont l’autorité n’est pas illuminée de légitimité, est un cauchemar. » – La Pesanteur et la Grâce

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *