CE de juillet 2015, lire notre Compte-Rendu

Suppression d’une demi-équipe sur le système 2

Le Comité d’Entreprise était consulté, ce matin au sujet de la suppression d’une demie équipe sur le système 2 (3008, 5008) le 18 septembre, faisant suite à la baisse de production sur ce système. Se faisant, ce sont 300 salariés en contrat d’intérim qui seront licenciés au terme de leur contrat.

La CGT déplore vivement cette stratégie de licenciements car d’autres choix étaient économiquement possibles, compte-tenu des très bons résultats commerciaux et financiers des 18 derniers mois.

La CGT a demandé à la direction de tenir compte de l’avis négatif majoritaire des élus des CHSCT, qui ont également considéré que d’autre alternatives aux licenciements devaient, et pouvaient, être mises en place.

La CGT a proposé à la direction de maintenir ces emplois de façon durable pour soulager les charges de travail de chaque salarié du Centre de Production de Sochaux.

La CGT demande à la direction de répartir ces emplois dans chaque tournée, chaque système et chaque usine du CSP pour permettre à tous, de travailler dans de meilleures conditions et de maintenir les emplois.

Il est absolument scandaleux de supprimer ainsi 300 emplois en envoyant ces 300 intérimaires à la case Pôle Emploi, laissant des familles entières dans le désarroi.

De plus, la direction a consulté les élus du C.E sur une demande de dérogation préfectorale pour le travail du dimanche (système 1). La CGT a donné un avis défavorable à cette dérogation compte-tenu des conditions de travail de nuit plus défavorables, que pour les salariés en horaire de doublage.

Et surtout, la CGT craint que les salariés de nuit en fabrication, soient obligés de venir travailler les dimanches (volontariat contraint) pendant que d’autres salariés seront licenciés en septembre. Cela confirme le point de vue de la CGT de répartition des effectifs et des tâches, dans chaque tournée et chaque système.

La direction a d’ailleurs informé le C.E du travail obligatoire de 2 samedis au mois d’août, les 22 et 29 août, pour les 2 systèmes ainsi que 40 minutes supplémentaires obligatoires pour les salariés de nuit les 19, 20, 21, 26, 27 et 28 août.

Suppression des bus de journée

PSA, en se désengageant des transports collectifs pour les salariés en horaire de journée a bien évidemment tué cette prestation, qui n’était certainement pas un luxe pour les salariés utilisateurs, surtout après 3 années de gel des salaires. La direction avait promis de trouver une solution pour chaque salarié mais cela n’a absolument pas été le cas. Chacun ayant dû rechercher des solutions individuelles pour venir travailler.

Les bus seront donc purement et simplement supprimés à partir du 1er août 2015, et pendant ce temps-là, PSA distribue des retraites-chapeau et des options de rachats d’actions : lamentable !

Orage de grêle, véhicules du personnel

Un orage de grêle (annoncé) s’est abattu sur le site de Sochaux, le mardi 07 juillet aux alentours de 19h30, provoquant des dégâts sur les véhicules du personnel. Se faisant, les salariés impactés auront des centaines d’euros à payer au titre des franchises d’assurances, ces dépenses s’inscrivant encore une fois, dans une longue période de gel des salaires.

La CGT a demandé à la direction :

  • de prendre en charge ces montants de franchise.
  • d’installer sur l’ensemble des parkings réservés au personnel, des paniers anti-grêles comme ceux qui sont déjà installés sur le site pour protéger les véhicules neufs.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *