Congés 2016 : la direction obligée de revoir sa copie!

3ème réunion de négociation

Au cours de la réunion de ce matin, le 19 janvier, la direction a fait une nouvelle proposition concernant le temps de travail 2016 :  la période de fermeture initialement prévue pour le système 2, de seulement 2 semaines, sera finalement de 3 semaines.

La production du système 1 s’arrêtera également pendant 3 semaines (S30, 31 et 32, du lundi 25 juillet au samedi 13 août). le lundi 15 août, jour férié, sera chômé.

Aussi, la direction renonce à nous imposer la prise du lundi 31 octobre 2016 (CP pour faire le pont du 1er novembre).

Il ne faut pas se tromper

Pour ne pas perdre la face, la direction prétend qu’elle renonce à une fermeture historique de seulement 15 jours en fabrication pour des motifs commerciaux (concernant le retrait du 31 octobre, elle ne donne aucune explication claire ).

Pour la CGT, c’est l’émoi provoqué par seulement 2 semaines de congés payés en été qui l’a incité à revoir sa copie. C’est l’expression du mécontentement des salariés sous toutes ces formes qui a obligé la direction à fermer tout de même 3 semaines sur le système 2.
C’est aussi le cas concernant le retrait d’un jour de CP le 31 octobre et cela prouve l’impact de l’expression collective des salariés.

Fractionnement obligatoire

Il y a toujours un problème de fond : très peu de salarié pourront prétendre à 4 semaines de congés consécutives, car la direction choisi d’obliger l’ensemble des salariés de production à venir travailler pendant la 4ème semaine.

La direction refuse de faire appel à des volontaires, elle refuse même de faire un sondage dans les équipes pour savoir quels seraient ceux qui seraient intéressés pour fractionner, (malgré notre proposition).

La direction préfère obliger tout le monde à venir, sans se soucier des problèmes que cela va poser à certains salariés!

Vol de congé

La direction maintient sa volonté de nous voler un jour de congé le lundi 02 janvier 2017 pour lui permettre de relancer les installations après la 5ème semaine.

Jusqu’à présent, la CGT ne s’opposait pas à ce que le 15 août (jour férié à l’intérieur de la période de congé payé) soit positionné ce jour-là. Cette année, cette option ne pourra pas être utilisée mais, hors de question de laisser la direction piocher dans nos compteurs. D’autres solutions existent.

Vote des DP

C’est sur la base de cette nouvelle proposition (et sans doute la dernière), que la direction consultera les élus DP lors d’un vote qui aura lieu le lundi 25 janvier.

Pour la CGT : la direction a les moyens économiques de faire tourner l’usine pendant une semaine sans obliger l’ensemble des salariés à fractionner leurs congés.

La direction ne prend même pas la peine d’étudier notre proposition qui consiste à faire appel à des volontaires ou à du personnel souhaitant travailler ponctuellement pendant l’été (étudiants).

De plus, la CGT ne cautionnera pas le vol d’un congé qui serait positionné le 02 janvier 2017.

Pour ces raisons, la CGT ne donnera pas carte blanche à la direction et votera contre le fractionnement imposé de nos congés payés.

La CGT appelle les salariés à se faire entendre encore plus fort. En quelques jours à peine, vous êtes déjà plus de  1500 à avoir signé notre pétition! La mobilisation générale est la seule voie possible!

Si vous n’avez pas encore signé : demandez la pétition au délégué CGT de votre secteur.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *