Délocalisation : Bureaux d’études pour PSA au Maroc

Délocalisation

Bureaux d’études pour PSA au Maroc

La presse annonce que la société Altran a remporté un appel d’offre de PSA pour implanter un centre de R&D (recherche et développement) au Maroc.

Ce centre devrait employer d’ici 2 ans à Casablanca 1500 techniciens et ingénieurs spécialisés dans la CAO (conception assistée par ordinateur), le calcul scientifique, la documentation technique et la conduite de projets pour des véhicules PSA.

 

Quelles conséquences ?

  • La délocalisation d’une partie de l’activité de Sochaux, Belchamp, La Garenne, Velizy va avoir un impact sur l’emploi dans ces établissements et chez les BEX actuels.
  • Pour la direction PSA, c’est aussi un moyen de mettre les sites français en concurrence avec les pays low-cost, pour s’attaquer à ce qui reste de nos droits sociaux.

 

Sous couvert du NCS

  • Lors de la visite de M. Tavares à Sochaux, le 24 octobre dernier, la CGT l’avait interrogé sur ce qui n’était alors qu’une rumeur.
  • M. Tavares s’est réfugié derrière le NCS qui lui permet de monter jusqu’à 25 % la part de R&D délocalisée d’ici 2016.

 

Faire face à cette situation

Les ingénieurs, cadres et techniciens CGT :

  • demandent à la Direction PSA de s’explquer sur cette stratégie et son impact sur l’emploi et les salariés.
  • rencontreront dans les prochaines semaines leurs homologues de Altran, afin de définir des axes d’intervention communs et faire face ensemble à cette délocalisation et à ses conséquences.
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *