Congés naissance ou adoption

Congés naissance ou adoption

 

Vos droits

Événement
Droit
Naissance ou adoption d’un enfant
3 jours de congés

 D_Droits_Conges_naissance

    • Le congé doit être pris au moment de la naissance (ou de l’adoption) ou dans les 15 jours suivants.
    • Si la naissance (ou l’adoption) a lieu pendant une période de congés payés, le congé-naissance (ou congé-adoption) peut être décalé dans les 3 mois qui suivent l’évènement.

 

Précisions

  • Au retour, il faut présenter un justificatif (extrait d’acte de naissance ou d’adoption) délivré par la mairie.
  • Le congé est payé comme une journée travaillée à l’exception des indemnités de transport, d’horaire (ICH), et de la prime de douche.
  • Le congé non pris dans les délais n’est pas indemnisé : Il est perdu.

 

Conseils-malins

Lors de l’accouchement le père peut aussi utiliser le congé « hospitalisation du conjoint »

N’oubliez pas de demander au CE votre bon d’achat-naissance

 

A noter

  • Pour les mères, il n’y a pas de congé-naissance, celui-ci ne se cumulant pas avec le congé-maternité (16 semaines).
    Il ne se cumule pas non plus avec le congé-adoption (10 semaines).
  • Pour les pères, le congé-naissance de 3 jours se cumule avec le congé-paternité de 11 jours à prendre dans les 4 mois qui suivent la naissance.

Source

Accord du 28 mars 2008

Imprimer cet article Télécharger cet article