Négociation du NCS 2 dit le « NEC », la direction fait un pas en arrière

Aujourd’hui a eu lieu la suite des négociations, la direction nous avait fait plusieurs annonces concernant le volet industriel, voyant que avec les annonces faites elle n’obtiendrait pas le nombre de signataires nécessaire à la mise en oeuvre de ce  nouveau contrat que l’on pourrait qualifier encore une fois d’anti social, et certainement dû à l’annonce des journées de mobilisation à venir, elle a donc décidé de reculer sur certains points ;

  • Abandon du samedi après-midi travaillé,
  • Abandon de la pratique d’H- à l’heure,
  • Sur la mobilité professionnelle , abandon de la mobilité TAM vers Pro mais maintien  de la mobilité PRO vers OP UEP avec signature d’un avenant, maintien donc du blocage de toute évolution possible pour les salariés.
  • Abandon de la suppression des congés d’annualisation pour les salariés de plus de 50 ans

La modulation d’activité ;

  • Sur le compteur de modulation annoncé à +15j / – 15j, elle passerait le compteur à -15 j / + 11 j, les h- resterons dues pendant 3 ans !
  • Le recours à la nuit variable, ou autres horaires à temps partiel aménagé ; éventuelle ouverture de la 5ème séance, avec éventuel paiement…

Les ACCAC

  • La direction maintient la suppression des ACCAC, les salariés doivent faire encore des sacrifices pour maintenir l’entreprise en bonne santé…. ce ne sera pas le cas pour M. Tavares…

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *