Prime de prévenance tardive

Prime de prévenance tardive

 

Vos droits

La prime de prévenance tardive est versée :

  • Si une séance supplémentaire (d’au moins 3 heures) est annoncée moins de 7 jours à l’avance.
  • Si une séance de travail est annulée avec un délai de prévenance de seulement 4 à 8 heures avant le début de la séance.
    • Si le délai de prévenance est supérieur à 8 heures, la prime n’est pas versée.
    • Si le délai de prévenance ne peut pas être supérieur à 4 heures, la séance est maintenue.

Les détails

  • Son montant est de 12,30 € brut (valeur au 1er mars 2012).
  • Si la prévenance tardive concerne la deuxième séance supplémentaire du mois, cette prime remplace la prime de 2ème séance : on touche 12,30 € au lieu de 15 €. On marche sur la tête : plus le salarié est pénalisé, moins il touche !

 

Le commentaire

  • La CGT considère que la Direction abuse de cette flexibilité qui devrait être réservée à des cas véritablement exceptionnels (exemple : aléas climatiques importants faisant courir des risques pour l’acheminement du personnel).
  • La CGT demande que les salariés soient indemnisés par une « indemnité d’appel » lors qu’ils doivent appeler le n° « vert » : 0 800 88 77 69 (gratuit seulement depuis les téléphones fixes)

Sources

Accord du 12 décembre 2003 sur le temps de travail (conditions d’attribution)
Accords salariaux annuels (montant)
Nouveau contrat social annexe 4 (non-cumul avec la prime de 2ème séance)

Imprimer cet article Télécharger cet article